BFMTV

Nice: en route vers la maternité, une jeune maman accouche dans sa voiture

Nouveau-né (illustration)

Nouveau-né (illustration) - DIDIER PALLAGES / AFP

Après avoir été renvoyée chez elle en raison de contractions pas assez régulières, une femme enceinte de 32 ans a finalement accouché le lendemain dans sa voiture alors qu'elle retournait à l'hôpital.

Coup de panique sur la Promenade des Anglais. Mercredi dernier, Laura 32 ans, a été contrainte de mettre au monde son deuxième enfant dans sa voiture alors qu'elle se rendait, accompagnée de son mari, à la maternité. Dans une interview au quotidien Nice Matin, la jeune femme de 32 ans raconte cette journée "rocambolesque" qui s'est toutefois bien terminée.

"Je suis allée à l'hôpital mardi parce que je sentais que le travail commençait, mais on m'a renvoyée à la maison car ce n'était pas assez régulier", relate Laura. "Toute la nuit, ça a continué mais je n'ai pas voulu y retourner pour rien. Donc j'ai attendu... Trop longtemps", plaisante-t-elle.

Mercredi dans la matinée, après avoir déposé leur fils de quatre ans chez ses grands-parents, Laura et son mari prennent la direction de la maternité mais au bout de quelques kilomètres, "devant l'aéroport de Nice, en face de l'Edhec", la jeune femme perd les eaux. "J'ai dit à mon mari: 'Il faut s'arrêter et appeler les pompiers. On ne se souvenait même plus du numéro!', raconte-t-elle. Laura ne peut toutefois pas attendre et finit par mettre au monde son bébé toute seule.

"J'ai senti la tête arriver, j'étais obligée de pousser. J'étais sur le siège passager, coincée, jambes tendues au maximum. Je ne pouvais pas le reculer car il y avait des sièges auto et d'autres choses posées derrière. Mais l'accouchement a été très rapide et tout s'est très bien passé", confie-t-elle.

Lorsque les secours arrivent, le petit Livio est déjà né depuis quelques minutes. La mère et l'enfant sont transportés à l'hôpital, en très bonne santé. "C'était une journée rocambolesque mais tout le monde est en pleine forme. (...) Après coup, on se dit que c'est beau à vivre… mais ça fait peur. D'autant que, pour l'anecdote, Livio pesait 3,915 kilos!", conclut la jeune maman avec le sourire.

Me.R.