× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Le tribunal administratif de Nantes avait ordonné mercredi l'évacuation de ce campement, où s'étaient réfugiés dans plus de 280 tentes des mineurs isolés, des femmes isolées avec des bébés et une famille.
 

La maire PS de Nantes avait refusé le 14 juillet de demander l'évacuation du campement du square Daviais.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire