× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
La justice a condamné l'homme à deux ans de prison avec sursis.
 

L'homme, qui a quitté l'armée depuis que le scandale a éclaté, volait des sous-vêtements sur la base militaire, filmait ses collègues féminines à leur insu et s'exposait nu dans les couloirs.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • CHAKABELLE
    CHAKABELLE     

    Moi, ce sont des pantalons qu'on m'avait chourer dans la machine à laver. et je n'en garde pas un bon souvenir. j'aurai préféré tomber sur le voleur de string exhib de cet article ; j'aurai peut être eu moins de problème. je trouve ça amusant. les militaires ont eu de la chance : il aurait même pû se pendre avec nu dans les couloirs.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Je croyais que s'exposer nu c'était de l'art ? ;)

  • pet-de-nonne
    pet-de-nonne     

    et encore de la répression, cette justice (qui est le reflet de notre société) n'a pas d'autre solution que des peines de prison...pour un dérèglement de la libido, cette énergie sexuelle qui est naturel et impèrieuse... doit s'exprimer et quand elle ne peut pas le faire pour pleins de raisons " éducation, religion, complexes physique, psychologique, traumas de toutes sortes, blocages, souvent dés l'enfance, comparaison , performances et là on connait l'origine, etc etc etc ) fini par s'exprimer en se faufilant par la moindre faille de notre système personnel... ça se SOIGNE !!!

    Sentinelle 65
    Sentinelle 65      (réponse à pet-de-nonne)

    C est du second degré ?
    Qu'en pensent votre femme ou votre fille ???

Votre réponse
Postez un commentaire