BFMTV

Naissance d'un bébé dans le RER A: "Tout le monde a applaudi"

Le RER à la station Auber, à Paris. (photo d'illustration)

Le RER à la station Auber, à Paris. (photo d'illustration) - Martin Bureau - AFP

Une femme a donné naissance à son enfant dans le RER A, ce lundi. Un accouchement inopiné qui a ému sur le quai et parmi les équipes, comme le racontent deux témoins.

Olivia, étudiante, devait prendre le RER A pour aller passer un oral à son école, ce lundi matin. Mais en arrivant à la station Auber, elle constate que le train est évacué, et que beaucoup de personnes sont attroupées autour d'une voiture en particulier: une femme est en train d'accoucher dans la rame. 

Cette perturbation, bien différente de celles que connaissent généralement les usagers de la ligne, a surpris dans les couloirs du RER et ému sur les réseaux sociaux toute la matinée. "Les gens m’ont dit que c’était un accouchement, donc du coup tout le monde a relativisé", explique Olivia, qui a passé son oral avec une heure de retard. 

Des contractions dans le wagon

Quelques minutes plus tôt, un voyageur avait tiré sur le frein de secours lorsque le train était à quai. Comme le raconte Maria Mirantes, manager ligne sur le RER A:

"La maman (...) a commencé à avoir à avoir des contractions, elle était dans le train avec sa petite fille de 8 ans et son petit garçon de 2 ans (...) elle a perdu les eaux (...) ça a été très rapide, et il est sorti très vite", explique-t-elle, rapportant les propos d'une voyageuse. 

Dans les coulisses, tout s'active très rapidement. Le conducteur, lorsque le frein est tiré, se présente dans la voiture. "Les agents au niveau du centre de surveillance ont tout de suite été avisés d’un frein de secours (...) Ils ont vu que c'était une maman qui donnait naissance à un bébé". Les premiers secours ont "positionné la maman comme il fallait, ils avaient fait attention au bébé, ils avaient fait le maximum pour que l'arrivée des pompiers soit faite correctement."

"Les agents (...) avaient tout de suite trouvé leur place", explique-t-elle. "Il y en a qui étaient là pour le périmètre de sécurité, pour ne pas que des voyageurs puissent intervenir et entrer dans la voiture, il y en a qui attendaient les équipes du Samu et les équipes des pompiers, il y en a d’autres qui s’occupaient des deux petits enfants."

"Un environnement serein"

"C'était magnifique", assure Maria Mirantes. "J’ai vu la maman, heureuse, calme, c’était un environnement qui était serein, apaisant, pour une gare et pour un train, sincèrement on se sentait bien."

Après l'arrivée du Samu, le bébé (un petit garçon) a été hospitalisé. "Le bébé va bien, la maman va bien", rapporte Olivia, qui raconte que "quand elle a accouché, tout le monde a applaudi". "Tout le monde était ému", abonde Maria Mirantes. La maman, elle aussi, a des raisons de se réjouir: la RATP a annoncé offrir à l'enfant la gratuité des transports jusqu'à ses 25 ans. 

B.P.