BFMTV

Nabilla en détention pour éviter toute concertation avec son compagnon

Nabilla Benattia, le 28 septembre 2013 à Paris.

Nabilla Benattia, le 28 septembre 2013 à Paris. - Miguel Medina - AFP

La vedette de téléréalité, mise en examen pour tentative de meurtre de son compagnon, a été placée en détention afin d'empêcher une éventuelle destruction de preuves. Selon le parquet, Nabilla et son ami Thomas Vergara "se sont concertés et ont travesti à plusieurs reprises la réalité".

La vedette de téléréalité Nabilla, mise en examen pour tentative de meurtre de son compagnon, a été placée en détention afin d'empêcher toute concertation entre eux et une éventuelle destruction de preuves, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Nanterre.

Nabilla et son ami Thomas Vergara "se sont concertés et ont travesti à plusieurs reprises la réalité". Elle a été écrouée dans la nuit de samedi à dimanche "pour éviter que cela ne se reproduise", a expliqué le parquet.

Versions changeantes

Soupçonnée d'avoir porté un coup de couteau au thorax de son compagnon dans la nuit de jeudi à vendredi dans un appart'hôtel de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), Nabilla Benattia a avancé plusieurs versions depuis les faits.

La pulpeuse jeune femme de 22 ans et son ami ont d'abord évoqué une agression commise par trois inconnus, un scénario démenti par les premiers éléments de l'enquête, notamment par les images de vidéosurveillance.

La starlette a ensuite affirmé que Thomas Vergara, sous l'emprise de cocaïne, s'était blessé tout seul, ce que le jeune homme a vivement contesté.

Thomas Vergara violent ?

Nabilla Benattia se pose désormais en victime. "Elle ne dit pas qu'elle était en état de légitime défense le soir des faits, mais assure avoir très peur de son compagnon qui l'aurait frappée à plusieurs reprises dans le passé après avoir consommé des stupéfiants", a relevé le parquet.

Thomas Vergara "ne peut pas croire" que Nabilla ait pu tenir de tels propos, et considère que "la place de sa concubine est à son chevet, et non en prison", a souligné son avocat, Me Thierry Fradet, dans un communiqué transmis à l'AFP. Thomas Vergara va se constituer partie civile pour avoir accès au dossier, a ajouté son conseil.

La starlette n'a jamais porté plainte contre son compagnon pour des faits de violence. "Aucun certificat médical, aucune main courante ne prouvent ses dernières allégations", d'après le parquet. La justice soupçonne en revanche

Nabilla d'avoir déjà blessé son petit ami avec une arme blanche en août dans les Bouches-du-Rhône. "Elle a raconté qu'il s'était planté tout seul un grand couteau de cuisine dans le dos, une version peu crédible. Plusieurs éléments laissent à penser que c'est bien elle qui l'avait attaqué", a indiqué le parquet. Les pompiers et la police étaient intervenus, mais Thomas Vergara n'avait pas déposé plainte.

Une confrontation pourrait être organisée

Le jeune homme, toujours hospitalisé mais dont l'état de santé s'est nettement amélioré, devrait être de nouveau entendu sur ces deux volets de l'affaire.

Nabilla Benattia a cinq jours pour faire appel de son incarcération devant la chambre de l'instruction. Elle pourrait rester en prison le temps que la justice procède à certaines investigations, notamment sur un couteau retrouvé près du lieu des faits et qui porte les empreintes d'ADN de Thomas Vergara.

Une confrontation entre les deux protagonistes devrait aussi être organisée. Sollicité, Me Martin Desrues, avocat de Nabilla, n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Lundi, le hashtag #Nabilla restait l'un des principaux sujets de discussion sur Twitter en France. Plusieurs groupes de soutien se sont créés sur Facebook pour demander sa libération.

V.R. avec AFP