Mis à jour le

Vingt familles roms ont été expulsées ce mercredi matin d'une unité d'hébergement d'urgence à Marseille, qui ne pourra désormais plus les accueillir en journée à la suite d'une décision de la ville et de la préfecture dénoncée par des associations.

Votre opinion

Postez un commentaire