BFMTV

Marseille : 20 familles roms expulsées d'une unité d'hébergement d'urgence

BFMTV
Vingt familles roms ont été expulsées ce mercredi matin d'une unité d'hébergement d'urgence à Marseille, qui ne pourra désormais plus les accueillir en journée à la suite d'une décision de la ville et de la préfecture dénoncée par des associations.

La fondation de l'Armée du Salut, gestionnaire de l'UHU, avait accepté en août 2011, à la demande de l'Etat, d'accueillir provisoirement jour et nuit des familles roms, qui venaient d'être délogées notamment des pelouses de la porte d'Aix, à l'entrée de la ville.

"Devant l'impossibilité de maintenir plus longtemps cette solution temporaire, l'Etat et la Ville de Marseille ont exigé que l'UHU repasse, à partir du 1er août, à un hébergement de nuit uniquement", explique l'Armée du Salut, rappelant que l'UHU est "un centre d'accueil d'urgence de nuit destiné aux adultes en grande précarité et proposant un hébergement de 17H à 9H le lendemain".

Les 54 personnes concernées par l'expulsion restaient mercredi matin sur le trottoir devant les portes du centre, non loin d'un autre campement de quelque 150 personnes, installées là depuis plusieurs semaines et dont la municipalité vient de demander l'expulsion.

Thomas Paulmyer et AFP