BFMTV

Manifestation des agriculteurs: depuis le Finistère, les premiers tracteurs se dirigent vers Paris

BFMTV

Quelque 70 tracteurs ont pris la route en convoi mardi matin depuis le Finistère pour rejoindre Paris, où ils doivent participer au rassemblement organisé jeudi à l'appel de la FNSEA et des JA.

Les tracteurs, ornés du "gwen ha du", le drapeau breton, et sur lesquels on pouvait lire des slogans tels que "La colère paysanne monte à Paris", "La bureaucratie tue l'emploi", ou encore "Au secours, nous mourrons", se sont réunis sur le pont de Morlaix vers 11 heure, bloquant brièvement la circulation sur la RN 12 dans le sens Brest-Rennes.

Il s'agit de montrer "le désarroi et la détresse du Finistère et plus largement de la Bretagne, toutes les productions sont ici présentes", a indiqué Thierry Merret, président de la FDSEA du Finistère.

"Il y a des distorsions de concurrence dans toutes les productions depuis des dizaines d'années", a-t-il regretté, appelant une nouvelle fois à des simplifications réglementaires en matière environnementale, sociale et fiscale et disant attendre "des réponses concrètes" de Paris "d'ici le 3 septembre" et le rassemblent parisien, dont les agriculteurs finistériens revendiquent la paternité.

Le convoi devait rejoindre Paris à la vitesse de 35 km/heure, en passant par Guingamp (Côtes d'Armor), Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), puis le Calvados.

la rédaction par AFP