BFMTV

"Manif pour tous" : intégristes et identitaires ont manifesté à part

Identitaires et catholiques intégristes ont manifesté sous la bannière de Civitas.

Identitaires et catholiques intégristes ont manifesté sous la bannière de Civitas. - -

Fédérés par Civitas, ces manifestants scandant des slogans homophobes n'ont pas été autorisés à défiler avec la "Manif pour tous".

Priant et conspuant "Sodome et Gomorrhe", les catholiques intégristes et nationalistes, fortement encadrés par la police, ont répondu dimanche à l'appel de Civitas pour manifester contre le mariage homosexuel, à bonne distance de "La Manif pour tous" qui les a tenus à l'écart.

L'homosexualité est "décadente"

Après une longue attente place Pinel, à Paris XIIIe, scandée de prières et de discours, plusieurs milliers de personnes - 8.000 selon la police, 40 à 50.000 selon les organisateurs - se sont mises en marche en chantant "Marie, priez pour nous" derrière une banderole proclamant "Le mariage c'est sacré".

Le départ, prévu à 13 heures, a été retardé de trois heures pour éviter tout amalgame avec "La Manif pour tous" partant de la place d'Italie toute proche, qui refuse le discours de l'Institut Civitas, proche des catholiques intégristes, selon lequel l'homosexualité est "décadente".

Le mariage homo est "contre-nature"

"L'homosexualité est un péché", a martelé l'Abbé lefebvriste Régis de Cacqueray, marchant en tête du cortège, où étaient agités des drapeaux français surimprimés du Sacré Coeur (un coeur surmonté d'une croix rouge) et des drapeaux de l'ordre des Chevaliers du Christ-Roi pour la France.

"Le mariage homosexuel est contre-nature, le mariage a toujours été communément admis comme l'union d'un homme et d'une femme, la seule possibilité de féconder et ainsi de participer à la pérennisation de la société, le reste n'est qu'artifice, n'est que mensonge", a estimé le président de Civitas, Alain Escada.