BFMTV

La rocade d'accès au tunnel sous la Manche bloquée par les marins

Un navire de MyFerryLink au port de Calais

Un navire de MyFerryLink au port de Calais - Denis Charlet-AFP

Des marins de la Scop SeaFrance, exploitant la compagnie MyFerryLink, bloquent ce mardi la rocade permettant d'accéder au tunnel sous la manche, causant d'importantes perturbations, pour protester contre la menace qui pèse sur une partie des salariés.

En revanche, les navires de leur rivale, la compagnie DFDS, ont pu reprendre une circulation normale. Le blocage partiel du port, que les marins de la Sea France avaient instauré, a été complètement suspendu selon une information de l'AFP.

Le transporteur danois DFDS a signé un contrat avec Eurotunnel, propriétaire de MyFerryLink, un contrat de location, avec option d'achat en 2017, de deux de ses trois navires (le Rodin et le Berlioz) à compter du 2 juillet. La DFDS Seaways avait annoncé garder 202 des quelque 600 employés de la Scop SeaFrance dans son projet de reprise de deux des trois bateaux de MyFerryLink. Le troisième, employant 120 personnes, serait conservé par Eurotunnel pour le transport de fret. C'est donc un peu moins de la moitié des effectifs qui risque de se retrouver sans emploi.

la rédaction avec AFP