× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
(LtoR) French university student union UNEF president William Martinet, Lea Caillere-Falgueyrac, member of the Jeunes Ecolos organisation, and Samia Moktar, member of the UNL union, give a press conference on March 15, 2016 in Paris, to call for a demonstration against proposed labour law reforms.  PATRICK KOVARIK / AFP
 

Suite aux débordements des manifestations de jeudi, le président de l’Unef s’est exprimé sur la sécurité pendant les cortèges. Selon lui, les organisateurs doivent "faire plus" pour les sécuriser.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • sortilege
    sortilege     

    allez , encore quelques nuits debout et cette année ce sera BAC pour tous !!!!!!

  • sortilege
    sortilege     

    après le responsable mais pas coupable voici le c'est pas nous c'est les autres !!!!! pitoyable

  • sortilege
    sortilege     

    et il faut leur faire assumer les dégats, avec d'autres , on aurait pas mis de gants ( manif pour tous) !!!!!!

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    C'est comme si on demandait à Daesh d'éviter de tout casser pendant un attentat...
    Ces organisateurs ont besoin et comptent sur les casseurs même si officiellement ils tentent de s'en démarquer.

Votre réponse
Postez un commentaire