Hidalgo
 

Anne Hidalgo a dénoncé les violences qui ont émaillé la manifestation du 1er mai à Paris, assurant aux forces de l'ordre tout son soutien, ajoutant qu'elle allait rencontrer les victimes des dégradations.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire