Pourquoi je manifeste contre la loi Travail

Le mauvais temps ne les a pas stoppés. Les opposants à la réforme du code du travail ont manifesté mercredi pour exprimer leur refus d’une loi qui, selon eux, remet en cause les acquis sociaux des salariés. Pourquoi manifester? Jusqu’où sont-ils prêts à aller? Les manifestants se sont confiés à BFMTV.com.

C'est l'histoire d'un refus qui a pris comme une traînée de poudre: rapidement et par surprise. La pétition lancée par Caroline de Haas pour dénoncer le projet de loi El Khomri, qui vise à réformer le code du travail, a enregistré plus d’un million de signatures en quelques semaines, prenant même de vitesse les syndicats. Elle a abouti à une première mobilisation nationale contre le texte ce mercredi, à laquelle se sont associés jeunesse et syndicats de salariés, un peu partout en France. Avec un objectif clair : obtenir le retrait du texte.

Trois points majeurs de la loi sont particulièrement contestés: le plafonnement des indemnités prud'hommales, les règles régissant le licenciment économique, et le renforcement du pouvoir de décision de l'employeur à revoir la durée hebdomadaire du travail. Les syndicats dits "réformistes" ont décidé de faire lutte à part: CFDT, CFTC, CFE-CGC, Unsa et la Fage ne demandent pas l'abandon du texte mais des "modifications en profondeur" d'un texte jugé inutilement défavorable aux salariés. Quant aux manifestants, ils livrent à BFMTV.com les raisons de leur combat.