BFMTV

Lyon: un collectif de riverains dénonce le non-respect du confinement à la Guillotière

Les riverains de la Guillotière ont fait appel à la police et à la préfecture du Rhône, sur les réseaux sociaux, pour leur demander d'intervenir en raison du nombre important de personnes qui circulent dans le quartier.

"Beuveries géantes, hurlements, bagarres... Les habitants de la rue Sébastien Gryphe sont à bout". Depuis plusieurs jours, à Lyon, un collectif d'habitants du quartier de la Guillotière dénonce sur les réseaux sociaux une forme de relâchement dans le respect du confinement

Ces riverains ont fait appel à la police et à la préfecture du Rhône, sur Facebook et Twitter, pour leur demander d'intervenir en raison du nombre important de personnes qui circulent dans le quartier. 

"Nous alertons les autorités que le confinement n'est absolument plus respecté dans le quartier de la Guillotière secteur Péri. Au vue de la gravité de la situation actuelle, nous demandons une intervention urgente du Préfet du Rhône et de la police nationale !", écrivent-ils dans leur message. 

Selon notre journaliste, présente sur place, si les berges sont fermées à la population, beaucoup de promeneurs et de joggeurs circulent dans ce quartier, situé dans les 7e et 3e arrondissements.

600 véhicules contrôlés, 80 amendes

À Lyon, les contrôles de police sont pourtant récurrents. Quatorze points de contrôle ont été mis en place samedi, en ce deuxième weekend de vacances scolaires. Près de 600 véhicules ont alors été contrôlés par les forces de l'ordre et 80 automobilistes ont écopé d'une amende pour non-respect du confinement.

Le confinement semble peser, plus globalement, sur le moral de la plupart des Français et pas que sur les Lyonnais. Selon un sondage YouGov pour Le HuffPost, réalisé les 23 et 24 avril, moins d’un sondé sur deux (43%) approuve ainsi le maintien de cette mesure d’assignation à domicile. 

Amélie Rosique avec Clément Boutin