BFMTV

Lombard : « On ne met pas notre nez dans ce que font nos internautes »

-

- - -

Didier Lombard, PDG de France Télécom-Orange, est revenu sur la proposition de loi qui prévoit de supprimer l’abonnement internet des clients qui téléchargent illégalement.

Le patron de France Télécom-Orange Didier Lombard, invité jeudi 15 mai, a évoqué les possibles sanctions contre les internautes qui téléchargent : « La commission Olivennes a défini une ligne progressive, dans laquelle la décision de couper ne revient pas aux opérateurs. Il faut que nous on applique le théorème du postier : on achemine des contenus, mais on ne met pas notre nez dedans parce que dès que vous commencez à faire ça, vous introduisez de la méfiance entre les clients et nous. Ils nous confient quand même beaucoup de données personnelles et si on commence à regarder ce qu'ils font, on casse le lien de confiance ».

« En ce moment Facebook commence à avoir moins de revenus qu'avant, parce qu'ils ont franchi cette ligne il y a quelques mois. Il y a eu une réaction violente des internautes américains. Par contre, dans cette bagarre sur le téléchargement frauduleux, il faut freiner car on arrive à des systèmes qui sont apparemment gratuits mais qui détruisent la capacité à produire des contenus à l'origine de toute cette activité. La commission Olivennes prévoit un système gradué, mais il faut que parallèlement il y ait du contenu légal disponible facilement ».

La rédaction-Bourdin & Co