BFMTV

Libération de Sophie Pétronin: Ingrid Betancourt salue le combat du fils de l'ex-otage française

L'ex-otage française en Colombie Ingrid Bettancourt a salué, sur BFMTV ce vendredi, le combat du fils de Sophie Pétronin, alors que cette dernière a été libérée jeudi après quatre ans de captivité au Mali.

L'ancienne otage française en Colombie Ingrid Betancourt a fait part de sa vive émotion, sur BFMTV ce vendredi, après la libération jeudi de la dernière otage française dans le monde, Sophie Pétronin. Cette femme de 75 ans était détenue par des jihadistes au Mali depuis décembre 2016.

À la découverte des images des retrouvailles entre Sébastien et Sophie Pétronin, "j'ai pleuré, c'était quelque chose de très émouvant pour tous, et pour moi spécialement", confie Ingrid Betancourt, saluant le combat de Sébastien, le fils de Sophie Pétronin. Selon elle, Sébastien Pétronin a représenté "un exemple d'héroïsme, de dévouement et de constance".

Sébastien "voulait faire le travail d'intermédiation"

L'ex-otage détenue pendant six ans par les FARC (les Forces armées révolutionnaires de Colombie) dans les années 2000 raconte à BFMTV que Sébastien s'était rendu plusieurs fois à Bamabok "pour combler le vide qu'il ressentait".

"Il avait parlé à beaucoup de personnes sur place, il avait même pris contact avec des négociateurs qui eux avaient des contacts avec les jihadistes, il voulait faire le travail d'intermédiation entre le gouvernement français et les jihadistes et il s'était retrouvé dans un no man's land. Je sais qu'avec le temps, il se demandait: 'ai-je été imprudent?', 'me suis-je fermé des portes?', 'peut-être n'ont-ils plus confiance en moi et ne vont-ils plus me dire ce qu'il en est'", explique-t-elle, le qualifiant d'"homme de poigne", mais tout de même "prudent, réfléchi".
Jeanne Bulant Journaliste BFMTV