LGBTphobies: plus d'une personne homosexuelle, bi ou transgenre sur deux a déjà été agressée

People hold placards during a sit-in protest called by Act Up gay organisation in front of a "Wall of homophobs" displaying portraits of national and international public personnalities stamped by the organisation as homophobic on May 17, 2013 in Paris, as part of the International Day Against Homophobia and Transphobia.
 

A quelques jours de la Marche des fiertés à Paris, une étude réalisée par l'Ifop révèle l'ampleur des violences verbales, physiques et sexuelles subies par les personnes gays, lesbiennes, bisexuelles ou transgenres. 

Votre opinion

Postez un commentaire