Le rassemblement non-syndiqué de policiers a réuni plus de 700 personnes devant l'Assemblée nationale à Paris.
 

Depuis le début de leur mobilisation, les policiers tentent de s'écarter de la parole syndicale pour défendre directement leurs intérêts. Pour preuve, des manifestations du mois d'octobre sont organisées en marge des rassemblements "officiels".

Votre opinion

Postez un commentaire