La "beauté" ne saurait un critère de recrutement, dispose la législation française.
 

Les gens "bien de leur personne" gagnent en moyenne plus que les autres. Le département de Seine-Saint-Denis prend le problème à bras le corps et forme ses recruteurs pour lutter contre les discriminations.

Votre opinion

Postez un commentaire