BFMTV

Les Françaises sont seulement 22% à se trouver jolies

Selon un sondage Ifop pour Naturavox diffusé ce mercredi, 60% des Françaises se jugent "dans la moyenne" physique et 22% d'entre elles se trouvent jolies. Ce taux est bien inférieur à la perception que leurs voisines européennes ont d'elles-mêmes.

"Toutes les femmes sont belles", chantait Franck Michael en 1997. Tel n'est pourtant pas l'avis des Françaises. Selon un sondage Ifop pour Naturavox mené auprès de plus de 5000 Européennes, les femmes de l'Hexagone sont parmi les plus rares du continent à se trouver jolies.

Les Françaises se jugent sévèrement

Ainsi, tandis que 60% des Françaises estiment se situer, physiquement, "dans la moyenne", elles ne sont que 22% à se dire "très ou assez jolies". Dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, nos compatriotes sont un peu plus nombreuses à se trouver à leur goût: 28%. 

Ces chiffres dessinent la proportion la plus faible parmi les pays étudiés: la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. 39% des Italiennes se jugent jolies, 28% des Espagnoles et des Britanniques portent ce même regard. 27% des Allemandes se plaisent. En moyenne, ce taux atteint 29% en Europe

-
- © IFOP

Satisfaire à des critères

Le sociologue Jean-François Amadieu a analysé ce contraste devant nos caméras: "Les femmes qui sont en France vont avoir le sentiment qu’elles ne satisfont pas à des critères qui sont finalement draconiens. Dans d’autres pays, il y a plus de tolérance. Dans ces pays, on a moins mis l’accent sur la beauté physique".

Le regard porté sur le partenaire 

Le poids joue un rôle, comme on pouvait s'y attendre. Quand 40% des femmes ayant une corpulence "inférieure à la normale" se définissent comme jolies, la statistique tombe à 10% parmi les femmes en situation d'obésité. 

Dans ce jeu de perception, l'appréciation du physique d'autrui est inversement proportionnelle à la satisfaction que l'on a de son propre physique. 29% des Françaises assurent ainsi que leur partenaire est plus beau qu'elle. La moyenne européenne n'est que de 24%. Ce seuil concerne même 57% des Françaises ne se décrivant pas comme jolies. 

Robin Verner