Les examens osseux pour les jeunes migrants validés par le Conseil constitutionnel

Radio d'une main d'un adolescent de 16 ans pour un test osseux via l'atlas Greulich et Pyle.
 

Saisi en décembre dernier sur une possible inconstitutionnalité des tests osseux pour déterminer l'âge de jeunes adultes migrants, le conseil des Sages a jugé que la loi existante prévoyait déjà suffisamment de garanties.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire