BFMTV

Les autorités sanitaires pointent une nouvelle fois du doigt la pâte Slime

De la pâte Slime - Image d'illustration

De la pâte Slime - Image d'illustration - Josh Hallett - Flickr

Industrielle ou faite maison, cette substance qui fait le bonheur des plus jeunes est bien moins inoffensive qu'il n'y paraît.

A quelques jours seulement de Noël, les autorités sanitaires pointent de nouveau du doigt l'un des jouets stars, très prisé par les jeunes enfants et certains adolescents, la pâte Slime. Depuis maintenant quelques années, cette substance gluante, visqueuse et colorée, qui a été rendue populaire par plusieurs films des années 1980 et 1990, connaît une nouvelle jeunesse, grâce notamment à son utilisation dans plusieurs vidéos YouTube. 

Problème: cette pâte est composée de substances chimiques qui peuvent s'avérer dangereuses en cas de contact prolongé avec la peau. Ce vendredi, la Direction générale de la santé, la Direction de la concurrence (DGCCRF) et l’Agence de sécurité sanitaire (Anses), dans un communiqué commun, appellent de nouveau à la vigilance.

D'après leurs analyses, "sur 44 produits prélevés en 2018, 14 contenaient une teneur en bore supérieure à la limite autorisée" une substance particulièrement surveillée ces dernières semaines.

Cette dernière est une substance classée reprotoxique de catégorie 1B, toxique entre autres pour la fertilité et le développement embryofœtal. Selon le communiqué, le nombre de cas liés à ce produit ont doublé sur les cinq premiers mois de cette année.

Les dommages, multiples, sont les suivants: atteintes de la peau et des ongles, brûlures, rougeurs, eczéma et démangeaisons. Les parties du corps les plus touchées sont le bout des doigts et les ongles.

Les dangers du "fait maison"

Autre problème souligné par les travaux des deux agences, les recettes, disponibles sur Internet, pour fabriquer soi-même sa pâte Slime. Nombreux sont les tutoriels a conseiller l'utilisation de solutions de lavage des yeux ou de lentilles de contact ainsi que de produits du quotidien tels que la lessive. Ces derniers sont réputés pour également contenir de l'acide borique. 

Ce n'est pas la première fois que la substance est pointée du doigt. En mai passé, l'Anses alertait déjà sur la potentielle dangerosité de la fabrication maison du Slime

"Plusieurs cas d'atteintes cutanées en lien avec la fabrication et la manipulation de slime 'maison' ont été rapportés", s'inquiétait l'Agence.

Hugo Septier