× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
French Interior Minister Bernard Cazeneuve makes a statement following his meeting with French President and representatives of French gendarmerie and Police unions on April 12, 2016 at the Elysee presidential Palace in Paris.  STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
 

C'est ce qu'a annoncé lundi soir le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lundi soir lors d'une conférence des amis du Crif à Paris.

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • dani42
    dani42     

    Mais bien sûr on ne parle pas des actes racistes les plus répandus : racisme anti-blanc, anti-chrétien, anti-"croisés", anti-français. Pourquoi ?

  • danbas84
    danbas84     

    Extraordinaire non ?

  • Agostini
    Agostini     

    Vous remarquerez tous que proche de 2017 dans tout les domaines TOUT VA MIEUX comme par hazard

  • Régis Grovin
    Régis Grovin     

    Le titre pourrait être mal interprété, mais il s'agit sûrement d'une maladresse tout à fait involontaire.

  • sortilege
    sortilege     

    pas de statistiques sur les blancs qui en sont victimes pourtant à ce jour il en reste encore en France

Votre réponse
Postez un commentaire