BFMTV

Le tunnel le plus long du monde est percé en Suisse

Des mineurs autour du tunnelier "Sissi", une foreuse de dix mètres de diamètre. La dernière partie du tunnel le plus long du monde a été percée vendredi en Suisse sous le massif du Gothard après une douzaine d'années de travaux. Le tunnel ferroviaire, d'u

Des mineurs autour du tunnelier "Sissi", une foreuse de dix mètres de diamètre. La dernière partie du tunnel le plus long du monde a été percée vendredi en Suisse sous le massif du Gothard après une douzaine d'années de travaux. Le tunnel ferroviaire, d'u - -

SEDRUN, Suisse (Reuters) - La dernière partie du tunnel le plus long du monde a été percée vendredi en Suisse sous le massif du Gothard après une...

SEDRUN, Suisse (Reuters) - La dernière partie du tunnel le plus long du monde a été percée vendredi en Suisse sous le massif du Gothard après une douzaine d'années de travaux.

Le tunnel ferroviaire du Gothard, d'une longueur de 57,1 km, doit entrer en service en 2017 et alléger en partie le trafic routier qui achemine chaque année par camion des dizaines de milliers de tonnes de marchandises à travers les Alpes.

Selon un cérémonial convenu et retransmis en direct à la télévision suisse, un tunnelier de dix mètres de diamètre a fait tomber les derniers centimètres de paroi rocheuse pour achever le percement du futur ouvrage.

"Ensemble, nous avons risqué beaucoup. Ensemble, nous avons accompli beaucoup, car nous savons que la montagne est grande et que nous sommes petits", a déclaré le ministre helvétique de l'Environnement et des Transports, Moritz Leuenberger.

Le projet, estimé à plus de 12 milliards de francs suisses (8,95 milliards d'euros), a coûté la vie à huit ouvriers du bâtiment.

Un espace d'environ 13 millions de mètres cubes a été creusé dans le massif montagneux, soit cinq fois le volume de la grande pyramide de Gizeh, en Egypte.

Le tunnel le plus long est actuellement le tunnel ferroviaire sous-marin de Seikan, qui relie sur 53,85 km les îles japonaises de Honshu et de Hokkaido. Il est suivi du tunnel ferroviaire sous la Manche, entre France et Grande-Bretagne, dont la longueur est de 50,45 km.

Arnd Wiegmann et Christian Hartmann avec Vincent Fribault, Philippe Bas-Rabérin pour le service français