L'hôpital Georges-Pompidou, à Paris
 

Le suicide d'un cardiologue en décembre dernier est "révélateur de dysfonctionnements", selon la commission de l'AP-HP. L'homme s'était jeté du septième étage de l'hôpital parisien Georges-Pompidou.

Votre opinion

Postez un commentaire