BFMTV

Le rendez-vous à Versailles, une diversion des gilets jaunes

-

- - Abdul ABEISSA / AFP

Seuls une petite dizaine de gilets jaunes étaient finalement présents à Versailles ce samedi matin.

De nombreuses précautions avaient été prises à l'annonce d'une manifestation des gilets jaunes à Versailles ce samedi. Les forces de l'ordre se sont finalement retrouvées seules. "1.400 personnes" s'étaient déclarées "participantes" à la manifestation, 8.000 "intéressées" sur l'événement Facebook, organisé notamment par Eric Drouet, l'un des porte-parole des "gilets jaunes". Un important dispositif policier a donc été déployé, plusieurs gares SNCF à Versailles et dans les environs ont été fermées ainsi que le château et son domaine. 

Ce samedi, ce n'est finalement qu'une poignée de gilets jaunes qui sont arrivés sur l'avenue qui fait face au château. Les passants pouvaient toujours faire leurs courses normalement et les commerces ont ouvert sans souci.

Pour cause, en début de matinée, Eric Drouet, a lancé un nouvel appel sur sa page Facebook pour aller sur la butte Montmartre. C'est donc face au Sacré Coeur que plusieurs dizaines de gilets jaunes se sont rassemblés avant de descendre dans les rues de la capitale. Selon plusieurs d'entre eux, l'appel à se rassembler à proximité du Château de Versailles était en réalité une fausse piste pour les policiers et les journalistes. En conséquence, cinq voitures de police et quelques CRS étaient à Montmartre au début du rassemblement, tandis que de nombreux effectifs sont mobilisés à Versailles où seulement une dizaine de gilets jaunes étaient présents.

Cyrielle Cabot