En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
rouillan-apologie-terrorisme
 


L'ancien membre d'Action directe, Jean-Marc Rouillan, encoure un an de prison ferme pour avoir dit que les djihadistes du 13 novembre étaient "très courageux". 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • grognon
    grognon     

    comme quoi la nature de ces malfaisants ne change pas.

  • Davesnes
    Davesnes     

    C'est un mauvais procès qu'on fait à Rouillan, avec la volonté non assumée de le remettre au trou. Rouillan a été clair en disant qu'il condamnait l'action des djihadistes. Mais dans le même temps il a dit qu'ils avaient été courageux en se battant contre les policiers en situation d'infériorité. On a le droit de penser ça, tout comme on a le droit, par exemple, tout en condamnant le nazisme et les nazis, de dire que des nazis ont pu se battre courageusement.
    Il faut faire attention à ne pas traiter Rouillan différemment de n'importe qui d'autre. C'est de liberté d'expression qu'il est question, menacée de plus en plus chaque jour par un gouvernement autoritaire.

Votre réponse
Postez un commentaire