Le dalaï lama s'excuse après avoir déclaré qu'une femme à son poste devrait être "attirante"  

Le dalaï lama le 13 août 2017 à Bombay, en Inde - INDRANIL MUKHERJEE , AFP/Archives
 

Dans un entretien à la BBC à la semaine dernière, le dalaï lama s'est dit ouvert à la possibilité que son successeur soit une femme, mais à la condition que celle-ci soit "attirante".

Votre opinion

Postez un commentaire