BFMTV

Le coût de la vie continue d'augmenter pour les étudiants

Etre étudiant coûte aujourd'hui 800 euros par mois.

Etre étudiant coûte aujourd'hui 800 euros par mois. - Jean-Pierre Muller - AFP

L'inflation du coût de la vie est quatre fois plus élevée pour les étudiants que la moyenne nationale. L'Unef, le premier syndicat étudiant, réclame des mesures au gouvernement.

Cette année, la rentrée universitaire va coûter plus chère que celle de l'an passé. Une augmentation de 1,1%, soit environ quatre fois l'inflation, selon un rapport publié par l'Unef, le premier syndicat étudiant. Être étudiant, avec un loyer à charge, coûte aujourd'hui environ 800 euros par mois. Et si un tiers des étudiants ne reçoit aucune aide financière de ses parents, seulement un quart d'entre eux sont boursiers. La moitié doit donc exercer une activité salariale pendant ses études, d'une dizaine d'heures environ par semaine.

L'Unef craint qu'au nom de l'austérité budgétaire, aucune mesure ne soit prise par le gouvernement pour le pouvoir d'achat étudiant, alors que le coût de la vie a augmenté pour eux de 8,4% depuis 2012.

Le tarif des transports plus cher à Brest qu'à Paris

Si Paris reste la ville la plus chère, l'encadrement des loyers et la réduction des tarifs dans les transports en commun permet aux étudiants franciliens d'être relativement préservés par cette hausse. Mais l'augmentation est significative dans les autres villes de France. 

Les loyers ont grimpé en moyenne de 0,3% hors Ile-de-France. Mais des villes comme le Havre (6,6 %), Nancy (2,6%) ou Strasbourg (1,8%) sont particulièrement touchées. Côté transport, se déplacer à Brest coûte un peu plus cher qu'à Paris (jusqu'à 335 euros en Bretagne, contre 332 en Ile-de-France).

Inquiet de cette précarisation des étudiants, l'Unef réclame un plan d'action sociale pour la rentrée, avec notamment un élargissement du système des bourses et une revalorisation de celles-ci de 5%.

la rédaction avec AFP