BFMTV

Le communiqué du G8 n'évoque pas le sort de Bachar al Assad

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays du G8, réunis à Enniskillen, ne mentionnent pas le sort du président syrien Bachar al Assad dans leur communiqué final publié mardi, qui se borne à appeler à la fin des violences en Syrie et à la tenue de pourp

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays du G8, réunis à Enniskillen, ne mentionnent pas le sort du président syrien Bachar al Assad dans leur communiqué final publié mardi, qui se borne à appeler à la fin des violences en Syrie et à la tenue de pourp - -

LONDRES (Reuters) - Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays du G8 ne mentionnent pas le sort du président syrien Bachar al Assad dans leur...

LONDRES (Reuters) - Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays du G8 ne mentionnent pas le sort du président syrien Bachar al Assad dans leur communiqué final publié mardi, qui se borne à appeler à la fin des violences en Syrie et à la tenue de pourparlers de paix "aussitôt que possible".

Dans leur communiqué, les membres du G8 précisent qu'ils restent déterminés à trouver "une solution politique à la crise, basée sur une vision d'une Syrie démocratique" et comprenant toutes les parties au conflit.

Ils sont également d'accord pour organiser à Genève une conférence de paix sur la Syrie dès que ce sera possible.

Les dirigeants du G8 appellent aussi les autorités syriennes et l'opposition à s'engager à démanteler toutes les organisations affiliées à Al Qaïda.

Ils s'engagent aussi à fournir une aide humanitaire de 1,5 milliard de dollars (1,1 milliard d'euros) pour la population syrienne.

Andrew Osborn; Danielle Rouquié pour le service français