(Photo d'illustration)
 

Comme l'avait annoncé Emmanuel Macron dans son programme, la nouvelle ministre de l'Enseignement supérieur souhaite expérimenter les prérequis pour l'entrée à l'université. Les associations étudiantes craignent la mise en place d'une sélection à l'entrée.

Votre opinion

Postez un commentaire