BFMTV

La raffinerie de Feyzin en cours arrêt, les salariés en grève contre des suppressions de postes

La raffinerie de Feyzin est en cours d'arrêt depuis lundi

La raffinerie de Feyzin est en cours d'arrêt depuis lundi - Philippe Huguen / AFP

Les salariés de la raffinerie de Feyzin protestent contre projet de la direction qui prévoit la suppression de sept postes.

La raffinerie de Feyzin est en cours d'arrêt total depuis lundi soir. Les salariés de l'usine protestent contre suppression de sept postes prévue par la direction de Total.

"Les salariés ont répondu à l'appel et se sont positionnés 100% grévistes", indique un communiqué des syndicats qui poursuivent: les salariés ont "exigé et obtenu par le rapport de force les consignes d'arrêt de la raffinerie".

L'arrêt de la raffinerie doit intervenir ce mercredi soir ou jeudi matin. 

Des possibles perturbations dans l'approvisionnement en carburant

Tout est parti d'un CSE extraordinaire lundi pendant lequel la direction de Total a présenté son projet de réorganisation sur le site de Feyzin. Sept postes doivent être supprimés tandis qu'une partie de la charge de travail doit être transférée "sur d’autres postes de travail déjà surchargés de l’usine", selon Lutte Ouvrière.

"La direction, en soumettant toujours plus ses salariés à des charges de travail démesurées, est-elle consciente qu'elle expose la population à un Lubrizol ou un AZF bis ?", alertent les syndicats dans leur communiqué. 

Les salariés grévistes assurent qu'ils n'arrêteront pas leur mouvement tant que leurs revendications ne seront pas entendues par la direction. Avec cette grève, l'approvisionnement en carburant dans la métropole pourrait se compliquer dans les prochains jours.

Benjamin Rieth