La prison ne servirait à rien en matière de prévention de la violence, selon une étude

prison_PHILIPPELOPEZ_AFP.jpeg
 

Les scientifiques de l'université de Berkeley ont étudié les cas de 111.110 personnes condamnées entre 2003 et 2006 dans l'Etat du Michigan. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire