Unef
 

Lilâ Le Bas, invitée de BFMTV, a estimé que le président avait eu une réaction paternaliste en parlant d'"agitateurs professionnels" et "d'examens en chocolat" pour évoquer la mobilisation contre la réforme de l'université. 

Votre opinion

Postez un commentaire