Unef
 

Lilâ Le Bas, invitée de BFMTV, a estimé que le président avait eu une réaction paternaliste en parlant d'"agitateurs professionnels" et "d'examens en chocolat" pour évoquer la mobilisation contre la réforme de l'université. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire