Des policiers municipaux niçois assistent à une cérémonie en l'honneur des services de sécurité, en juin 2011
 

La police municipale de Nice s'est sentie "offensée" de ne pas avoir été saluée par le gouvernement après l'attentat du 14 juillet qui a tué 84 personnes sur la promenade des Anglais.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • gueydan
    gueydan     

    Des policiers municipaux agents territoriaux aux ordres de leur Maire Chris...., pardon Philippe Pradal.....Ils n ont pas eu le choux

Votre réponse
Postez un commentaire