BFMTV

La police municipale de Béziers teste un nouveau véhicule de surveillance

Le véhicule testé par la police municipale de Béziers

Le véhicule testé par la police municipale de Béziers - Iris Viséo

La police municipale de la ville de Béziers, dirigée par Robert Ménard, proche du Front national, teste actuellement un véhicule de surveillance futuriste qui permet au conducteur de se surélever à trois mètres de haut. L'engin a été utilisé mercredi par la police municipale de la ville.

Mercredi matin les B iterrois ont eu une drôle de surprise en voyant cette sorte de Batmobile aux couleurs de la police municipale.

Il se veut être design, pratique et dissuasif. L'IRIS Viséo, est le nouveau véhicule de surveillance 100 % électrique et 95 % recyclable que la police municipale de Béziers, dans l'Hérault, teste pendant les deux prochaines semaines.

Cette voiture monoplace a la particularité de pouvoir surélever le poste de pilotage jusqu'à trois mètres de haut. L'objectif est donc de surveiller de loin dans des manifestations publiques et d'être vu de loin dans un but de dissuasion.

"Nous allons le tester à l'occasion de la manifestation du 31 mars", a déclaré le chef de la police municipale de Béziers à nos confrères de Midi Libre.

Il s'agit donc plus d'un véhicule de surveillance que d'intervention d'autant que sa vitesse maximale ne dépasse pas les 25 km/h une fois la cabine déployée. Fabrice Vivier, le directeur marketing d'Iris, l'assure: "Le véhicule a une autonomie de 120 km et au-delà".

Pas les premiers à essayer

Pour l'instant, le véhicule est prêté à plusieurs collectivités et ne sera pas disponible à l'achat avant le mois d'octobre pour la somme de 45.000 € HT. A Béziers, "Nous verrons si nous allons pérenniser, ou pas, son utilisation", précise le chef de la police.

Cette acquisition en faveur de la police municipale ne serait pas la première de la part de Robert Ménard. En février 2015, une campagne d'affichage vantait "le nouvel ami" de la police, un pistolet dernier modèle.

Antoine Caupert