Frédérique Vidal, le 31 mai 2017, à Paris.
 

Pour Frédérique Vidal, la mesure entérinée par le précédent gouvernement en avril est "la plus injuste qui soit".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • danbas84
    danbas84     

    Decision prise dans "l'entre 2 tours" .... ce gouvernement socialiste aura été nul jusuq'au boutisme !

Votre réponse
Postez un commentaire