BFMTV

La mairie de Paris réaffirme l'utilisation de l'écriture inclusive

La mairie de Paris continuer d'utiliser l'écriture inclusive.

La mairie de Paris continuer d'utiliser l'écriture inclusive. - Marion Ruszniewski - AFP

La mairie de Paris continuera à utiliser l'écriture inclusive, a indiqué mardi le Conseil de Paris, au moment où le gouvernement décidait de bannir cette féminisation de l'écriture dans les textes officiels.

La municipalité continuera de s'adresser aux Parisien.ne.s. Le Conseil de Paris va maintenir l'utilisation de l'écriture inclusive, a indiqué ce mardi l'exécutif local. Nous "gardons l'écriture inclusive. On comprend le français quand on écrit .e!" a indiqué à l'AFP Hélène Bidard, adjointe PCF en charge de l'égalité femmes-hommes.

Le groupe Les Républicains réclamait l'abandon de cette syntaxe qui consiste à additionner la forme féminine et la forme masculine à un même mot avec l'usage d'un "point milieu" (ex: les Parisien.ne.s).

"Je crois qu'on est très loin de la cause qui nous réunit tous, l'égalité hommes-femmes et donc je vous demande, au nom des enfants et des écoliers de ce pays, de renoncer à l'écriture inclusive", a réclamé devant le Conseil de Paris Jean-Baptiste de Froment, élu LR du 9e arrondissement. 

Cette demande de l'élu parisien intervient alors que le Premier ministre Edouard Philippe a donné consigne à ses ministres dans une circulaire de bannir des textes officiels l'écriture inclusive.

"Les administrations relevant de l'Etat doivent se conformer aux règles grammaticales et syntaxiques, notamment pour des raisons d'intelligibilité et de clarté de la norme", justifie-t-il. 

Une "supériorité masculine par la langue"

Mais Paris ne suivra pas le mouvement. L'adjointe chargée de l'égalité femmes-hommes a dénoncé cette décision la jugeant "contre l'Histoire, le progrès" et malvenue à quelques jours de la manifestation contre les violences faites aux femmes du 25 novembre. 

"La règle 'le masculin l'emporte sur le féminin' ne date que du 18ème! Il s'agit d'assoir une supériorité masculine par la langue", regrette Hélène Bidard sur Twitter. 

La mairie de Paris emploie l'écriture inclusive dans ses communications publiques comme par exemple dans cette brochure publiée sur son site internet annonçant les temps forts la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. A plusieurs reprises, l'écriture inclusive est utilisée par exemple pour souligner "l'implication des réalisateur.trice.s de film" ou encore relayer la présence de "sporti.ve.s de haut niveau" présents à cet événement. 

La mairie de Paris utilise l'écriture inclusive.
La mairie de Paris utilise l'écriture inclusive. © Mairie de Paris
La mairie de Paris utilise l'écriture inclusive.
La mairie de Paris utilise l'écriture inclusive. © Mairie de Paris
Carole Blanchard