Des transiliens en gare de Saint-Lazare en février 2018.
 

Alors que la grève à la SNCF devrait fortement perturber le trafic, les usagers pourraient se tourner vers les applications de covoiturage de proximité pour tenter de s’organiser.

Votre opinion

Postez un commentaire