× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
A man, with a mask featuring French President, takes part in a demonstration as part of a nation-wide action day by magistrates against a draft law to reform French justice system, on April 11, 2018 in Paris. 
Lionel BONAVENTURE / AFP
 

Les manifestants de ce samedi 5 mai vont-ils "faire la fête à Macron", ou "faire sa fête" au président de la République? Entre festivités et formule à double sens, qui peut potentiellement encourager des actes violents, la contestation s'organise et l'exécutif s'inquiète. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire