Le boxeur Christophe Dettinger agressant un gendarme, le samedi 5 janvier 2019 à Paris.
 

Karine Dettinger estime néanmoins que la place de l'ancien boxeur, suspecté d'avoir agressé deux gendarmes, "n'est pas en prison".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire