BFMTV
Société

La construction du mur de protection au pied de la Tour Eiffel, va débuter

-

- - Vu d'artiste du mur par-balles autour de la Tour Eiffel - Image Dietmar Feichtinger

Les travaux autour de la tour Eiffel vont débuter le 14 septembre. Au menu, 300 millions d'euros d'aménagements et un mur en verre pare-balles.

La tour Eiffel, l'un des monuments les plus visités au monde va bientôt se doter d'un mur de protection. Annoncé en mars dernier, la construction du mur en réputé pare-balles, va débuter le 14 septembre et doit s'achever le 13 juillet 2018. Transparent et mesurant 3 mètres de haut, le mur pare-balles n'est qu'une partie du chantier de sécurisation de la tour Eiffel. Des plots anti-voiture-béliers, sas de contrôle des véhicules et caméras supplémentaires vont également être installés. Coût estimé des travaux, 300 millions d'euros.

Le chantier du monument le plus visité de France inquiète les habitants du VIIème arrondissement, lieu de résidence de la Dame de Fer. Mardi, l'ultime réunion publique sur le projet, s'est tenue à l'hôtel de ville de l'arrondissement. Étaient présents, la maire LR Rachida Dati, l'architecte du projet, l'autrichien Dietmar Feichtinger, des représentants de la préfecture de police ou encore le directeur technique de la SETE, la société d'exploitation de la tour Eiffel.

La Dame de fer se refait une beauté

Une cinquantaine d'habitants du quartier chic, avaient répondu à l'invitation de la mairieLes riverains se sont inquiétés des potentiels dégâts attendus durant les travaux, notamment concernant le stationnement, les nuisances sonores et environnementales. Certains dénoncent déjà les aménagements prévus.

En effet, le mur de verre devrait englober une partie des jardins alentours et du Champ-de-Mars: "Les familles parisiennes ne vont pas faire la queue pour pouvoir aller dans ces jardins pour promener leurs enfants. On ne va plus avoir que des touristes dans ces espaces, c’est une privatisation, une exclusion d’un certain public du Champ-de-Mars", s'insurge Jean-Sébastien Baschet, président de l'association "Les amis du Champ-de-Mars".

Les travaux de sécurisation à venir ne sont pas les seuls nouveaux aménagements prévus. La tour Eiffel va également être repeinte et le scintillement devrait être renouvelé. Le coût des aménagements devrait faire augmenter le prix d'entrée assure RTL. Le Conseil de Paris doit statuer sur ce sujet à la fin du mois. Pour monter au sommet, il vous faudra peut-être débourser 25 euros à l'avenir, contre 17 euros aujourd'hui.

G.D.