"L'heure est aux actes": le fils de l'otage au Mali interpelle Macron
 

Le fils de Sophie Pétronin, cette humanitaire française enlevée par des islamistes en décembre 2016 à Gao, au Mali, s'est dit "ravi" de la détermination d'Emmanuel Macron. "Mais l'heure est aux actes", lui a-t-il rappelé ce lundi sur BFMTV.

Votre opinion

Postez un commentaire