BFMTV

L'expulsion d'un Guinéen annulée en raison d'Ebola

La Guinée est l'un des pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola (photo d'illustration).

La Guinée est l'un des pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola (photo d'illustration). - Cellou Binani - AFP

Le tribunal administratif de Nancy a annulé l'expulsion d'un jeune Guinéen. En cause, l'épidémie d'Ebola, qui touche en particulier ce pays d'Afrique de l'Ouest.

Un Guinéen a obtenu le droit de prolonger son séjour en France. Et pour le coup, c'est Ebola qui a joué en sa faveur. "Le tribunal a retenu principalement le risque d’épidémie lié à Ebola", a précisé Me Anne-Laure Taesch, l'avocate du jeune homme, lors de la sortie de l'audience.

Arrivé en mars en France, le jeune homme est entré dans un foyer pour mineurs à Metz, avant d'être incarcéré durant un mois pour fraude aux prestations sociales. Il se trouvait depuis dans l'attente d'un retour forcé vers la Guinée.

"Mineur ou adulte, on ne pouvait pas le renvoyer dans son pays en raison de l'épidémie", a ajouté l'avocate. La Guinée, située en Afrique de l'Ouest, est l'un des pays les plus touchés par Ebola. Selon le dernier bilan, présenté cette semaine par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la maladie a tué 2.461 personnes dans le monde.

Désormais libre, le jeune homme n'a pas pour autant obtenu de titre de séjour. Il devra désormais entamer des démarches auprès d'associations afin de régulariser sa situation.

A. Dt. avec AFP