BFMTV

L'ex-épouse de Dutroux ne sera pas la bienvenue en France

Michelle Martin lors de son procès en mars 2004.

Michelle Martin lors de son procès en mars 2004. - -

Le ministre de la Justice, Michel Mercier, n'acceptera pas que la France accueille Michelle Martin. L'ex-femme du pédophile Marc Dutroux s'apprête à sortir de prison en liberté conditionnelle, et comptait s'installer dans un couvent de l'hexagone.

L'installation en France de l'ancienne épouse de Marc Dutroux semble bien compromise. Interrogé ce mercredi à la sortie du Conseil des ministres, le garde des Sceaux a indiqué qu'il n'avait « pas l'intention de dire oui » à l'accueil de Michelle Martin. Michel Mercier précise que pour l'heure, l'Etat belge ne l'avait pas saisi d'une telle demande qu'il compte donc dans tous les cas refuser, même s'il précise qu' « on appliquera la convention qui lie la Belgique et la France, on regardera les choses ».
L'ancienne institutrice de 51 ans, condamnée en 2004 pour la séquestration et la mort de deux fillettes au domicile du couple, près de Charleroi en Belgique, avait l'intention de venir vivre dans un couvent français dont le lieu n'a pas encore été indiqué. Elle y aurait bénéficié, après sa sortie de prison imminente, d'un régime de liberté conditionnelle soumis à l'accord du gouvernement français.