Mis à jour le
Orthophonie
 

Pour Jean-Michel Blanquer, "il y a des vraies et des fausses dyslexies". Le ministre de l'Éducation nationale dénonce également un abus du recours aux orthophonistes pour les enfants à l'école primaire. Ce n'est pas le point de vue de ces professionnels.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire