(Photo d'illustration)
 

La survie d'espèces, comme certains oiseaux migrateurs, les chauve-souris et d'autres insectes dont les coléoptères, est mise en cause par l'éclairage public nocturne qui s'est intensifié ces dernières années.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • skaia64
    skaia64     

    Est il nécessaire et avons nous encore les moyens de dépenser de l'énergie pour éclairer des rues vides à 3 heures du matin ?

Votre réponse
Postez un commentaire