Mis à jour le
Jason Herbert, ex-représentant des gilets jaunes, à sa sortie de Matignon vendredi 30 novembre.
 

La rencontre prévue entre l'exécutif et les "gilets jaunes" vendredi, veille de l'acte III de leur mobilisation, a tourné au fiasco, le Premier ministre Edouard Philippe assurant toutefois que "la porte de Matignon [serait] toujours ouverte" aux représentants de ce mouvement.

Votre opinion

Postez un commentaire