Mis à jour le
Olivier Besancenot
 

Au premier jour du procès de l'espionnage présumé d'Olivier Besancenot, un détective a expliqué avoir été mis sous "pression" par son client Antoine Di Zazzo, distributeur du Taser en France.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • prob5763
    prob5763     

    Qu'est-ce qu'on en a à foutre que le Taser ait tué quelques délinquants de haut vol aux USA? Si les policiers avaient utilisé des armes à feu classiques, le nombre des morts aurait été bien plus élevé. Le Taser a donc sauvé de nombreuses vies, n'en déplaise aux partisans du risque ZERO pour la pègre.

Votre réponse
Postez un commentaire