Mis à jour le
Régis de Camaret à son arrivée devant les assises du Rhône, jeudi 15 novembre
 

Vendredi matin, le parquet a requis 10 à 12 ans de prison contre l'ancien entraîneur de tennis, qui répond depuis le 15 novembre d'agressions sexuelles sur plusieurs anciennes joueuses, alors mineures.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    C'est souvent ça dans ce genre d'affaire : la parole des uns contre celle des autres. Ca doit pas être évident à trancher.

Votre réponse
Postez un commentaire